La MAIA, c'est quoi?

La MAIA

Méthode d'Action pour l'Intégration des services d'aide et de soins dans le champ de l'Autonomie

 

Pour rendre son action plus visible et mieux accompagner les personnes fragilisées par le grand âge ou par une situation de handicap, le Département de la Loire a réuni tous ses services liés aux personnes âgées et aux personnes handicapées en une seule entité : la Maison Loire Autonomie.Une des missions de la Maison Loire Autonomie est le déploiement de la méthode MAIA sur chacun des territoires.

Le dispositif MAIA s’inscrit dans le cadre des mesures IV et V du Plan national Alzheimer 2008-2012 et du Schéma gérontologique du Département de la Loire.

 

MAIA, c’est quoi ?

MAIA signifie méthode d’action pour l’intégration des services d’aide et de soin dans le champ de l’autonomie.
MAIA est une méthode qui associe tous les acteurs engagés dans l’accompagnement des personnes âgées de 60 ans et plus en perte d’autonomie et de leurs aidants grâce à une démarche novatrice : l’intégration des services d’aide et de soins.

L’intégration fait l’objet d’une préoccupation internationale depuis les années 1990 et fait partie des politiques publiques en France depuis 2008.
L’intégration va plus loin que la coopération, qui repose seulement sur un principe de coordination. L’intégration conduit tous les acteurs à coconstruire leurs moyens d’action, leurs outils collaboratifs, et in fine à partager les actions elles-mêmes et la responsabilité de leur conduite. Cette approche permet d’apporter une réponse décloisonnée, harmonisée, complète et adaptée aux besoins de la personne âgée (accueil, information, orientation et mise en place de soins, d’aides ou de prestations), quelle que soit la structure à laquelle elle s’adresse.

  3 mécanismes interdépendants :

  • La concertation, qui permet de décloisonner les différents secteurs et de construire un projet commun entre tous les acteurs, décideurs, financeurs et responsables des services d’aide et de soins.

 

  • Le guichet intégré :

 Il s’agit de fournir, à tout endroit du territoire, une réponse harmonisée et adaptée aux besoins des usagers, en les orientant vers les ressources adéquates par l’intégration de l’ensemble des guichets d’accueil et d’orientation du territoire. Cette organisation est notamment permise par la démarche de concertation.

  • La gestion de cas. Pour les personnes âgées en situation complexe, un suivi intensif au long cours (y compris pendant les périodes d’hospitalisation) est mis en œuvre par un gestionnaire de cas (c’est là une nouvelle compétence professionnelle). Il est l’interlocuteur direct de la personne, du médecin traitant, des professionnels intervenant à domicile et devient le référent des situations complexes. Ce faisant, il contribue à améliorer l’organisation du système de prise en charge en identifiant les éventuels dysfonctionnements observés sur le territoire. Pour chaque dispositif MAIA, 2 à 3 gestionnaires de cas sont recrutés.

Les contacts locaux

© 2016 par filière gérontologique du Gier .

  • Facebook Clean