Les Informations Pratiques

Vous aidez une personne âgée et vous rencontrez des difficultés?

Ce guide des ressources vous aidera à savoir quoi faire et quelle structure contacter.

En France, 8 millions de personnes assistent au quotidien des proches touchés par la maladie, la vieillesse ou le handicap.

Souvent liée à l'âge, la perte d'autonomie nécessite une aide quotidienne de la part de l'entourage. Une situation à laquelle toutes les familles se trouvent un jour confrontées.

 Le rôle d'aidant est alors en grande majorité endossé par les femmes. Au fil du temps, cette responsabilité peut s'avérer lourde et éprouvante. Troubles du sommeil, découragement, fatigue, tristesse... Les répercussions peuvent se ressentir à la fois sur leur vie personnelle et sur leur propre état de santé. C'est pourquoi nous invitons toute personne concernée à ne pas rester isolée face à cette situation.

Trouver des relais, prendre soin de soi est essentiel pour mieux vivre cet accompagnement du quotidien.

Mais, qu’est-ce qu’un proche aidant ?

Un proche aidant, c'est une personne qui prend de son temps pour s'occuper d'un proche souffrant d'une incapacité permanente ou temporaire dû à un handicap, un accident, une maladie ou une perte d'autonomie due à l'âge avancé.  

Même si vous prenez que quelques heures dans votre semaine et que vous le faites totalement gratuitement, vous êtes considéré un proche aidant même si la personne ne demeure pas avec vous. 

Posez-vous les questions suivantes :

  • Devez-vous faire les courses pour un proche ?

  • Faites-vous sa lessive, son ménage ?

  • L'accompagnez-vous à ses visites médicales ?

  • Devez-vous surveiller sa prise de médicaments ?

  • L'assistez-vous dans ses transactions bancaires ?

  • L'aidez-vous à se laver, se raser, se peigner ?

  • L'aidez-vous à se déplacer ?

Si vous avez répondu oui à certaines de ces questions et que vous le faites de façon tout à fait gratuite, vous êtes un proche aidant.  On peut vous aider !

 

La filière gérontologique du Gier se mobilise pour soutenir les aidants notamment ceux accompagnant des proches présentant des troubles de mémoire.

Informations locales

PCI Maintient à Domicile, avec sa  plateforme d’accompagnement et de répit des aidants familiaux apporte :

  • de l’information pour aider les proches à faire face à la prise en charge d’une personne souffrant de la maladie d’Alzheimer et de toute autre maladie entrainant une perte d’autonomie : l’objectif est de mieux comprendre la maladie et l’impact qu’elle peut avoir ;

  • un soutien aux proches aidants qui peut être :

    • individuel (soutien psychologique, conseils…),

    • en groupe pour partager les expériences, se soutenir, rompre l’isolement, pour renforcer des liens entre familles confrontées à la même situation ;

  • des solutions de répit pour donner du temps libre au proche, lui permettant de vaquer à ses occupations, de prendre soin de sa santé et de se reposer.

L’objectif est de prévenir les risques d’épuisement et de diminuer le stress et l’anxiété des aidants.

La  plateforme d’accompagnement et de répit organise :

  • des sessions de formation à destination des proches aidants : « comment se préserver, faire attention à sa santé ? », « quelles aides mobiliser… ? » ;

  • des temps de répit sous la forme d’interventions d’aide à domicile,

  • la recherche d’une structure médico-sociale, par exemple : un hébergement temporaire, un accueil de jour, en fonction des besoins de l’aidant et de la personne qu’il accompagne ;

  • des sorties culturelles ou conviviales qui permettent à la personne âgée et à son proche de partager un bon moment ensemble et de rencontrer du monde ;

  • des groupes d’échanges entre aidants

  • des activités de bien-être.

La Consultation mémoire

La consultation Mémoire, Hôpital du Gier, un soutien fort pour les proches aidants

Qu’est-ce qu’une consultation mémoire ?

La consultation mémoire permet aux patients ayant une plainte concernant leur mémoire, de bénéficier d’un diagnostic précis et d’une prise en charge adaptée en cas de diagnostic de la maladie d’Alzheimer et autres maladies apparentées.

La personne âgée doit préalablement être adressée par son médecin traitant. La consultation mémoire ne se substitue pas au médecin généraliste, elle établit avec lui un partenariat à long terme afin d’assurer un suivi optimal au patient.

 

Comment fonctionne-t-elle ?

La consultation comprend un bilan composé de tests de mémoire, d’une évaluation neuropsychologique et d’un examen clinique (examens biologiques et d’imagerie médicale ; scanner ou IRM).

Dans un deuxième temps, l’équipe pluridisciplinaire établit un diagnostic et propose une prise en charge adaptée à chaque patient. Un compte rendu est envoyé au médecin référent avec les résultats des examens, le traitement spécifique et le suivi envisagé.

Des consultations de réévaluation et de suivi sont planifiées une à deux fois par an. Elles permettent au patient de bénéficier d’une prise en charge globale à chaque stade de la maladie.

 

Quel est le coût ?

Une consultation mémoire est prise en charge par l’Assurance Maladie.

 

Pourquoi avoir recourt à une consultation mémoire ?

La consultation mémoire sert à :

  • - diagnostiquer un trouble de la mémoire ;

  • -rassurer les personnes ;

  • - prescrire les traitements spécifiques, les séances de réhabilitation proposées à domicile par les équipes spécialisées Alzheimer en cas de maladie d’Alzheimer ;

  • - identifier les situations complexes justifiant le recours au centre mémoire de ressources et de recherche (CMRR) ;

  • - soutenir les proches aidants,

 

Contact pour tous renseignements :

19 rue Laurent Charles-42400 Saint-Chamond

Secrétariat de 8h30 à 16h

Du lundi au vendredi

Tel 0426489166 fax 0426489167

 

© 2016 par filière gérontologique du Gier .

  • Facebook Clean